Le Sud-Ouest et le Nord-Est de Paris vont connaître un boom en matière de logements

L'Opinion | mai 10, 2016


Manuel Flam est directeur général du groupe SNI, la filiale immobilière de la Caisse des dépôts

Photo de Manuel Flam

Les faits – Pour mieux répondre aux besoins en matière de logements, la SNI a créé Grand Paris Habitat afin de travailler main dans la main avec la société du Grand Paris : 35 000 logements seront construits d’ici 2020.

Le Grand Paris sera marqué par l’émergence de nouveaux logements. Quels sont vos objectifs dans ce domaine ?

Nous avons la conviction que le projet du Grand Paris va accentuer l’attractivité du territoire et donc augmenter les besoins en logements. Le groupe SNI souhaite répondre à cette demande croissante en développant une offre adaptée tant dans le logement social que dans le logement intermédiaire. Nos objectifs quantitatifs sont à cet égard révélateurs de notre volonté de construire plus : nous construirons 35 000 logements intermédiaires et sociaux d’ici 2020. Il s’agit donc de doubler notre production par rapport à la période précédente, puisque, à titre de comparaison, le groupe SNI a construit 16 700 logements en Ile-de-France sur la période 2010-2015.

Comment y parvenir ?

Pour atteindre de tels volumes de production, il faut d’abord trouver de nouvelles sources de financement. Dans ce domaine, le groupe SNI est particulièrement innovant. Nous avons d’un côté construit le Fonds de logement intermédiaire (FLI) qui permet de financer la construction de cette nouvelle catégorie de logements grâce à un tour de table composé d’investisseurs institutionnels. Nous gérons aussi pour le compte de l’Etat la Société pour le logement intermédiaire (SLI) qui complète ces financements. De l’autre côté, pour financer la construction de logements locatifs sociaux, nous avons recours à des prêts bonifiés servis tant par la Direction du fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts que par la Banque européenne d’investissement (BEI). Le Président de la République a annoncé le 15 janvier 2016, à l’occasion du bicentenaire de la Caisse des Dépôts, la création d’un prêt à taux zéro pour le logement social, que nous allons utiliser pour soutenir notre production. Par ailleurs, notre partenariat avec la BEI nous permet d’emprunter 500 millions d’euros pour construire, sous condition de performance énergétique. Enfin, le socle du financement de notre politique de développement repose sur la mobilisation des plus-values latentes de notre patrimoine amorti : nous continuerons ainsi à financer la construction neuve par une politique d’arbitrage optimisée.

Lire l'intégralité de l'article